L’auteur

    Jean-Yves Carluer est un universitaire français. Après des études supérieures à l’Université de Rennes II et une agrégation passée en juillet 1971, il a été successivement professeur de l’enseignement secondaire en Centre Bretagne jusqu’en 1994, puis maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Bretagne Occidentale à Brest. Jean-Yves Carluer réside en périphérie brestoise depuis 1995 avec son épouse.

    Sa thèse de doctorat d’histoire, soutenue à Rennes en 1992 sous la direction de François Lebrun, portait sur Les Protestants bretons, XVIe-XXe siècles. Au sein de son laboratoire CNRS de rattachement, le CRBC (Centre de Recherche bretonne et celtique, EA 4451 / UMS 3554), il a poursuivi des travaux sur l’histoire religieuse et sociale bretonne, ainsi que sur l’édition et la diffusion protestantes au XIXe, dans la perspective d’une synthèse à paraître.

    Après s’être investi dans diverses tâches d’enseignement, tout particulièrement au niveau des concours de recrutement des professeurs (il a été membre des jurys de CAPES et d’agrégation), il continue ses recherches dans le champ de l’histoire religieuse. Protestant engagé, il fait partie de plusieurs institutions dans des Églises et unions d’Églises issues de la Réforme. Il est particulièrement sensible aux exigences déontologiques liées au respect des personnes et a été membre du comité d’orientation de l’association MITSPA (association de défense des libertés individuelles dans le monde évangélique français). Son rôle de lanceur d’alerte dans ce domaine lui a attiré, ponctuellement, une certaine hostilité.

Jean-Yves Carluer est secrétaire d’une des plus importantes communautés protestantes de Brest.

 Il est marié et père de quatre enfants qui sont ou ont tous été enseignants : l’aîné, Frédéric Carluer, est actuellement inspecteur général de l’Éducation nationale. Le second enfant, Nathalie est professeur dans le sud de la Bretagne. Ivan Carluer, agrégé de gestion, est pasteur en région parisienne où il a fondé une paroisse qui cumule plus de 1000 présents aux quatre service dominicaux. Il est un des référents sur le plan éthique de la Fédération protestante de France.  Son frère, Florent Carluer, enseigne dans le Val-de-Marne.

Jean-Yves Carluer a 9 petits-enfants.

Jean-Yves Carluer anime deux sites internet :  http://protestantsbretons.fr ainsi que http://amisaumoneriebrest.wordpress.com

    Il a rédigé ou dirigé plusieurs ouvrages et publié plusieurs dizaines d’articles consacrés à l’histoire religieuse et à l’histoire sociale. Citons :

Jean-Yves Carluer, Les protestants bretons, la mémoire des hommes et des lieux, Paris, La Cause, trois éditions (1994-1998-2003).

Jean-Yves Carluer, Violence et société en Bretagne et dans les pays celtiques, Brest, CRBC, 2000.

Jean-Yves Carluer, La pauvreté en Bretagne, Brest, CRBC, 2005.

Jean-Yves Carluer, L’Évangélisation. Des protestants évangéliques en quête de conversions, Éditions Excelsis, 2006.

Jean-Yves Carluer, Les protestants de l’Ouest en 30 questions (avec Didier Poton), Geste éditions, 2007.

Il a collaboré récemment à deux ouvrages majeurs publiés pour le compte du CNEF (Conseil National des Évangéliques de France), sous la direction d’Étienne L’hermenault :

Jean-Yves Carluer, in Libre de le dire, Fondements et enjeux de la liberté de conscience et d’expression en France, BLF Europe, 2015.

Jean-Yves Carluer, in  500 ans de protestantisme évangélique au Havre, à paraître.

Jean-Yves Carluer a présenté une recherche effectuée par la pasteur Fabio Morin, de Lannion, doctorant en histoire, à la journée d’études de l’Association des Pasteurs de France à Paris en mars 2017:

Jean-Yves Carluer et Fabio Morin, « Les deux premières générations des pasteurs pentecôtistes des Assemblées de Dieu de Franc (1930-1960) : les origines confessionnelles », Cahiers de l’AFP, N° 15-46, p. 81-100.

Ce contenu a été publié dans L'auteur, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à L’auteur

  1. Ping : Du Ruban bleu à la Rue Clavel | Le blog de Jean-Yves Carluer

  2. PONAIRE Alain dit :

    bonjour jean yves

    je suis à la recherches de familles protestantes BARBANSON

    surement originaire du braban

    qui seraient arrivé sur notre sol breton vers 1610 à
    saint alban (22) et pleneuf val andré (22)

    avec quelques mariages dans les salles de rohan
    ainsi qu’au temple de la moussaye de Plénée Jugon (22) et sainte brigitte (56)

    pour atterrir à saint servan
    (chez toi )

    en 1749 date du premier mariage dans cette paroisse

    où ils se sont implantés

    je suis preneur de toutes informations sur cette famille (naissances,mariages ,deces..)

    merci

  3. PELCE Marc dit :

    Bonjour,
    L’association « Patrimoine et Histoire de Trédrez Locquémeau » organise une expo au port de Locquémeau en Juillet.
    Je dois préparer un poster sur le temple de Locquémeau dont j’ai une photo de 1931.
    J’ai trouvé votre livre « Protestants et bretons » et 2 mentions de Locquémeau
    Je dispose aussi d’un recueil de 14 cartes postales de la mission de Trémel.
    Merci de bien vouloir m’indiquer une source pour réaliser mon panneau sur le temple de Locquémeau. (et une adresse mel pour vous adresser les photos)
    Merci pour votre aide
    A bientôt, cordialement
    Marc Pelcé

  4. Amanda HASTE dit :

    Bonjour M. Carluer,

    Je suis en train de préparer un exposé intitulé “Haven of the British Empire: The English Church in Marseille 1850-1900” et je voudrais bien en parler avec vous, notamment vous demander permission de reproduire votre charte des ‘Sailors’ Homes des côtes françaises (1840-1900) ainsi que vous demander le texte original du Révérend Mayers (The Sailor’s Magazine, Juin 1855) dont vous avez fait une belle traduction dans ‘Un sailor’s home ouvre à Marseille.’ Il me semble inutile de le retraduire du francais en anglais !

    C’etait avec grand plaisir que j’ai vu cité mon petit livre « All Saints et les marins » au cours du même article.

    En attendant avec impatience votre réponse.

    Cordialement.

  5. GATEAU Jean-François dit :

    Bonjour Monsieur Carluer,
    Je m’intéresse à la généalogie de mon épouse (née CHOTTIN) ; depuis de nombreuses années j’ai entendu tous les fantasmes possibles et imaginables sur oncle au xème degré et aujourd’hui j’aurais à cœur de faire éclore l’objectivité des événements. Je suis tombé sur vos travaux publié en 2014 et dont je me suis « régalé » ! Je me propose maintenant de chercher un peu sur le parcours « catholique » de ce pasteur atypique. N’étant ni historien, ni chercheur j’ai un peu de mal à démêler l’écheveau ! J’ai bien contacté les diocèses de Verdun, de Nancy et de Metz mais on me répond qu’il n’y a aucune trace de Félix (né Nicolas) Chottin parmi les listes de prêtres entre 1819 et 1850. Je me propose donc de partir de la dernière information connue sur cet homme ; sauriez vous me dire où il a été vu prêtre pour la dernière fois ? C’est sans doute là qu’il a renoncé à la prêtrise et avec cette info je pourrai peut-être faire parler les évêchés (Ce qui n’a pas l’air d’être chose facile !).
    Bien évidemment si je réussis à avancer, je vous donnerai volontiers tout ce que j’aurai pu trouver et nous pourrons échanger de façon plus directe.
    Par avance, merci.
    Bien cordialement.
    JF. Gateau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *